Parlons upcycling avec CrearityLuxe

CrearityLuxe a pour vocation de revaloriser les stocks dormants de matières premières des maisons de luxe. Fondée par Ingrid Kermoal Bresset, elle soutient la jeune création, ainsi que les marques engagées dans leur recherche et sourcing de matières premières.

C’est donc avec cette belle entreprise que nous avons décidé de collaborer pour vous proposer un vestiaire fait à partir des plus belles matières, en pleine conscience, grâce au surcyclage des stocks dormants de maisons de luxe.

Upcycling Consultation Crearityluxe - Apothicaires Studio

Consultation avec Katia : l'upcycling, créer à partir de l’existant

Katia, qui accompagne Ingrid dans cette aventure, nous présente la maison. Ses nombreuses expériences en maison de luxe lui ont permis d’acquérir une grande expertise et une sensibilité produit singulière.

Apothicaires Studio : Peux-tu te présenter ? 

Katia : Je suis tombée par accident dans le milieu de la mode. Maintenant, je suis chez CrearityLuxe depuis un an et demi. J’accompagne Ingrid, la fondatrice. Elle s’est lancée il y a plus de 10 ans dans ce métier. D’abord chez IKVP, spécialisé dans l’écoulement de produits finis, puis avec CrearityLuxe qui s’inscrit dans la continuité avec l’écoulement de matières premières. C’est un sujet qui nous tenait à cœur et c’est surtout ça qui m’a donné envie de me lancer, tout en faisant quelque chose qui me plaisait, tout simplement. 

Peux-tu nous présenter ton métier ?

Je suis un véritable couteau suisse ! Mon métier consiste à cibler tous les besoins de nos clients et d’être en contact avec les maisons pour pouvoir répondre au mieux à chaque demande. Cela s’articule en plusieurs missions. Tout d’abord il y a une partie prospection avec la recherche de matières pour pouvoir les présenter ensuite à nos clients. Ensuite, une partie commerciale avec un suivi régulier. Enfin une disponibilité au quotidien pour répondre à chacun et pouvoir remonter toutes les demandes de nos clients aux maisons. 

Selon toi, qu’est-ce que l’upcycling ?

Pour moi l’upcycling c’est partir de l’existant, peu importe si c’est un objet ou un tissu, pour créer quelque chose de nouveau, tout en limitant la surconsommation. Le plus important étant cette notion de création associée à une consommation plus responsable. 

"Je pense que l'enjeu surtout c'est comment écouler de la meilleure des façons tout ce qui est existant."

Comment trouvez-vous vos tissus ?

Grâce à IKVP nous avons la chance d’avoir un réseau. Nous avons rencontré ces bonnes personnes et ça s'est ensuite fait très naturellement. Nous sommes régulièrement en contact avec ces belles maisons pour leur donner aussi les retours de nos clients, leur montrer ce qui a été créé grâce à eux.

"Au-delà de proposer du tissu, nous offrons ce lien,  cette traçabilité à nos clients et une véritable connaissance du produit."

Comment choisissez-vous vos tissus ?

Le sourcing est très important. Notre but principal est de constituer une base pour répondre au mieux à nos clients, grâce aux stocks dormants des maisons qui nous font confiance. Pour cela, il est nécessaire de bien cibler et comprendre les besoins de nos clients en termes de matières, couleurs etc. 

Nous avons la volonté de toujours proposer des tissus de haute qualité. Ainsi, nous avons pris la décision dès le départ de ne pas avoir ou d’avoir le minimum de tissu synthétique car ils présentent une longévité plus limitée qu’une à 80% ou 90% coton par exemple. 

 

Pourquoi avoir choisi de se spécialiser dans l’upcycling ?

Je ne m’y attendais pas du tout, ça s’est fait naturellement ! C’est très agréable de voir comment les tissus ont été recréés. Le côté relationnel avec toutes ces personnes et les maisons qui nous ont fait confiance me tient vraiment à cœur. Je pense que nous sommes seulement au début de l’aventure !

Comment assurez-vous la traçabilité de vos tissus ?

Nos clients nous demandent beaucoup la composition, c’est le plus gros de notre travail d’avoir toute cette traçabilité. Nous réalisons donc tout un travail en amont pour connaître tous ces éléments avant de proposer des tissus. Avoir 100% de traçabilité est un véritable enjeu, c’est très compliqué, mais nous faisons au mieux avec les maisons.

 

Retrouvez la consultation en vidéo

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés